Photographies en relief

Photos en relief d'Indonésie

Ces photos sont conçues pour être admirées avec le Pokescope (un instrument difficile à se procurer et qui coûte une petite somme, surtout quand on voit à quoi il ressemble). Une méthode alternative serait de loucher pour faire coïncider les deux photos (si vous y arrivez je vous paie à boire !). Cliquez sur les photos pour une visualisation plein écran. Le relief se perçoit mieux en s’éloignant d’1 m de l'écran.

Un voyage de trois semaines, très varié (temples, balades dans les rizières, ascensions — parfois soutenues — de volcans actifs), dans les trois îles indonésiennes les plus touristiques : Bali, Lombok et Java. J’ai pu faire des photos en reliefs en deux occasions : sur le bord du somptueux cratère du volcan Rinjani à Lombok, et lors de la visite du site de Borobudur à Java (le plus grand stûpa bouddhiste du monde).

Commençons par cette photo du Rinjani (3726 m) prise pendant la remontée hors de la caldeira. On distingue au centre le cône éruptif qui s’est formé lors des éruptions des années 1990.

Le cône éruptif du Rinjani, le 13 juillet 2007  Le cône éruptif du Rinjani, le 13 juillet 2007

Une vue plus globale de la caldeira. L’effet de relief n’est malheureusement pas très marqué, les deux photos ayant été prises de façon trop rapprochée.

La caldeira du Rinjani, le 13 juillet 2007  La caldeira du Rinjani, le 13 juillet 2007

Une dernière photo de ce volcan qui montre le sommet principal, dont nous avions fait l’ascension la veille.

Le sommet et la caldeira du Rinjani (3726 m), le 13 juillet 2007  Le sommet et la caldeira du Rinjani (3726 m), le 13 juillet 2007

Changement d’ambiance avec le site de Borobudur, l’un des joyaux de l’île de Java, inscrit au patrimoine de l’UNESCO. Grâce à la clairvoyance de notre guide (et aussi à nous qui nous sommes levés !) nous avons pu visiter le site à un moment où les touristes n’étaient pas trop nombreux, à savoir à 6 h du matin. J’ai ainsi pu faire plusieurs photos en relief (c.-à-d. sans personne), grâce aussi à l’étendue de l’édifice qui permet de disperser les touristes.

Borobudur est constitué d’un stûpa placé au sommet d’une sorte de pyramide carrée. Les quatre photos qui suivent ont été prises au sommet de la pyramide, on distingue des petits stûpas secondaires entourant le stûpa principal. Chacune de ces stûpas contient une statue de Bouddha.

En haut de Borobudur, le 23 juillet 2007  En haut de Borobudur, le 23 juillet 2007

Voici une photo relief dont je suis particulièrement fier :

En haut de Borobudur, le 23 juillet 2007  En haut de Borobudur, le 23 juillet 2007

Encore deux photos prises au sommet du monument. La brume matinale nous a malheureusement empêchés de bénéficier des couleurs du lever du soleil.

En haut de Borobudur, le 23 juillet 2007  En haut de Borobudur, le 23 juillet 2007
En haut de Borobudur, le 23 juillet 2007  En haut de Borobudur, le 23 juillet 2007

Les photos suivantes ont été prises sur les flancs de la pyramide. Il y a cinq étages successifs, censés représenter les étapes de l’accession au Nirvanâ. Tous les étages sont finement décorés de bas-reliefs et de statues de Bouddha.

Borobudur, le 23 juillet 2007  Borobudur, le 23 juillet 2007

Ce bas-relief est l’un des plus importants du site, il représente l’illumination originelle du Bouddhâ (le guide a mis quelque temps à le retrouver !). C’est en tout cas la première fois que je photographie un bas-relief en relief…

Borobudur (bas-relief représentant l'illumination du Bouddha), le 23 juillet 2007  Borobudur (bas-relief représentant l'illumination du Bouddha), le 23 juillet 2007

Et enfin une dernière-photo de Borobudur :

Borobudur, le 23 juillet 2007  Borobudur, le 23 juillet 2007